Un politologue analyse la nomination du nouvel ambassadeur du Qatar au Maroc

L’Emirat du Qatar a nommé un nouvel ambassadeur au Maroc en la personne de Fahd Ben Ibrahim Al-Hamad Al-Mana. Qui plus est, celui-ci a été nommé « ambassadeur extraordinaire plénipotentiaire » par l’émir du Qatar, Cheikh Tamim Ben Hamad Ben Khalifa Al Tani.

À rappeler que cette nomination fait suite à la visite à Doha du ministre des Affaires étrangères. Nasser Bourita y avait rencontré l’émir du Qatar à qui il avait remis une lettre du roi Mohammed VI.

Pour Mohamed Amrani Boukhobza, cela confirme « la durabilité de la dynamique que connaissent les relations bilatérales » maroco-qataries. Le renforcement des liens exceptionnels existant entre les deux pays n’en sera que plus fort, estime le politologue et professeur des relations internationales à l’Université Abdelmalek Saâdi de Tanger.

Dans une déclaration à Le Site Info, le doyen de la faculté de Tétouan a affirmé que la nomination du nouvel ambassadeur qatari constitue un message exprimant la volonté de Doha « de conforter ses relations avec la partie marocaine ». Il prédit aussi que cette étape sera suivie par d’autres allant dans le même sens, sachant que le Qatar a bénéficié du soutien du Royaume dans sa résistance au blocus imposé, pour des raisons politiques, par le Conseil de coopération du Golfe.

D’un autre côté, interrogé sur l’impact que pourrait avoir l’initiative qatarie sur les rapports bilatérales, aussi bien entre Rabat et Ryad qu’entre Rabat et Abou Dhabi, Mohamed Amrani Boukhobza s’est montré très optimiste. Selon lui, lesdites relations ne pourraient que s’améliorer et les frictions qu’elle connaissent ne sont « qu’un nuage d’été passager ».

Ainsi, le politologue croit dur comme fer que les relations maroco-saoudiennes et les relations maroco-émiraties retrouveront leur sérénité d’antan, pour plusieurs facteurs communs. Des circonstances épisodiques et temporelles ne sauraient ternir l’excellences des liens qui réunissent le Royaume avec l’Arabie Saoudite et avec les Emirats Arabes Unis, assure le professeur des relations internationales.

Larbi Alaoui


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page