Un plan machiavélique déjoué par les éléments de la DGSN

Les éléments de la Brigade de la police judiciaire d’El Hajeb ont interpelé, ce vendredi, cinq individus, parmi lesquels deux femmes, pour leur implication présumée dans une affaire de coups et blessures ayant entraîné la mort, vol, participation et non dénonciation d’un crime.

Un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) indique que les services de la Sûreté nationale avaient reçu le 14 novembre un avis de la part de la famille d’un commerçant âgé de 69 ans qu’elle prétend qu’il a été victime de coups et blessures ayant entrainé sa mort, en plus du vol d’une somme d’argent et de bijoux de son domicile.

Les recherches techniques et investigations sur le terrain ont abouti à l’interpellation du principal suspect, ajoute la même source, notant que les procédures de recherche ont révélé qu’il a exposé la victime à une agression physique avec la complicité et l’instigation de la seconde épouse de la victime et deux de ses frères, avant d’inventer le scénario de vol pour fausser les voies de l’enquête.

La seconde épouse de la victime, sa sœur, son frère et une cinquième personne ayant participé à la préparation de ce crime et ne l’a pas dénoncé, ont été interpellés et placés en garde à vue à la disposition de l’enquête menée sous la supervision du parquet compétent en vue de déterminer les circonstances et les mobiles de ce crime, conclut le communiqué.

M.S. (avec MAP)

Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page