Un nouveau-né vendu pour 750 DH au sud du Maroc

Le bureau du Procureur du Roi de la ville de Taroudant a décidé de poursuivre un couple en liberté provisoire après l’avoir relâché mardi. Il est accusé d’avoir conclu un deal pour l’achat d’un nouveau-né à une femme pour la modique somme de 750 DH, selon le journal Ahdath Al Maghribia qui rapporte l’information dans son édition de jeudi.

C’est une ‘’Caïd’’ chef d’un arrondissement de ladite ville, qui aurait découvert l’intrigue et reconstitué tous les tenants et aboutissants de l’affaire. La “commandante” du district aurait tiqué devant le dossier présenté par le couple pour l’enregistrement du bébé au Registre de l’Etat-civil. Une enquête de voisinage et un contrôle médical sur la femme ont eu vite fait de dévoiler la manigance crapuleuse des virtuels parents adoptifs.

Confondue, elle a alors avoué avoir conclu un marché avec la mère biologique pour la somme de 750 DH. L’affaire fut alors confiée à la police, qui s’est empressée d’ouvrir, lundi à Taroudant, une enquête. Un avis de recherche a aussitôt été lancée à l’encontre de la véritable mère qui serait en fuite. Quant au nourrisson, c’est une association spécialisée s’occupant d’enfants abandonnés qui l’aurait pris la charge.

M.J.K

 

Suggestions d’articles

Rabat: une jeune fille enlevée et séquestrée à Takaddoum

Une mineure de 14 ans a été kidnappée et séquestrée cette semaine par trois inconnus au quartier Takaddoum, à Rabat.