Un notaire accusé d’avoir escroqué 2 millions de dirhams

Un notaire a été interpellé, mardi dernier à Tétouan, pour abus de confiance et émission de chèques en bois. De nombreuses plaintes  de ses victimes ont été à l’origine de son arrestation, révèle le quotidien  Al Ahdat Al Maghibia.

Accusé d’avoir escroqué plus de 200 millions de centimes, le notaire avait promis de trouver un arrangement à l’amiable avec ses nombreuses victimes, ce qui avait retardé son arrestation. De nouvelles plaintes auprès du parquet général  ont alors précipité les choses et le parquet général a alors décidé son interpellation.

Des sources proches du dossier ont déclaré que cette affaire n’a aucun lien avec la  falsification de contrats et de documents concernant l’achat d’appartements. Il s’agit plutôt de promesses non tenues du notaire de rembourser des dettes, contractées auprès de ses victimes, et l’émission de chèques sans provision pour les faire patienter.

D’un autre côté, le journal précise que les mêmes sources font état d’une enquête diligentée avec d’autres notaires de la région de Tétouan qui authentifient des actes de transactions immobilières sans que toutes les procédures légales ne soient achevées. Ceci, surtout concernant le vendeur d’un bien immobilier qui doit justifier du statut juridique de la propriété mise en vente. « Détail » d’importance que nombre de notaires semblent négliger, ce qui peut les entraîner devant la justice!

Larbi Alaoui


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page