Un Marocain dédommagé après le retard de son train

C’est une première au Maroc. Le tribunal de commerce, à Rabat, a condamné l’ONCF à verser un dédommagement de 20.000 dirhams à un citoyen qui avait porté plainte suite au retard du train.

Selon Al Massae, le passager a indiqué qu’il a été lourdement affecté par le retard de son train en provenance de Meknès et à destination de Casa Voyageurs. Il a présenté au tribunal un document prouvant qu’il est avocat stagiaire et qu’il devait obligatoirement se rendre à la métropole afin d’assister à une conférence sur invitation du barreau de Casablanca. Sauf que le train qu’il a pris n’est arrivé qu’à 16h, accusant un retard de près d’une heure et demie.

La défense du plaignant a ainsi assuré que les conséquences de ce retard vont se répercuter sur son parcours professionnel et son avenir en tant qu’avocat.

N.M.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Aid Al Adha 2019: le ministère de l’Agriculture fait le bilan

Le plan d’action pour l'Aïd al-Adha 1440 adopté pour la deuxième année consécutive a permis à l’opération d’abattage pour le sacrifice de "se dérouler dans de bonnes conditions".