Un Marocain dédommagé après le retard de son train

C’est une première au Maroc. Le tribunal de commerce, à Rabat, a condamné l’ONCF à verser un dédommagement de 20.000 dirhams à un citoyen qui avait porté plainte suite au retard du train.

Selon Al Massae, le passager a indiqué qu’il a été lourdement affecté par le retard de son train en provenance de Meknès et à destination de Casa Voyageurs. Il a présenté au tribunal un document prouvant qu’il est avocat stagiaire et qu’il devait obligatoirement se rendre à la métropole afin d’assister à une conférence sur invitation du barreau de Casablanca. Sauf que le train qu’il a pris n’est arrivé qu’à 16h, accusant un retard de près d’une heure et demie.

La défense du plaignant a ainsi assuré que les conséquences de ce retard vont se répercuter sur son parcours professionnel et son avenir en tant qu’avocat.

N.M.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page