Un journal péruvien donne une leçon au Polisario

La question du Sahara marocain est en réalité une question d’intégrité territoriale et non de décolonisation, a indiqué le quotidien péruvien “Correo”.

Dans un article signé par l’expert en droit et en relations internationales, Miguel Angel Rodríguez Mackay, le quotidien écrit que “selon le droit international, la question du Sahara ne peut être considérée comme une question de décolonisation, mais plutôt comme une question d’intégrité territoriale du Maroc”, en relevant que le Sahara n’a jamais été une terra nullius et a toujours fait partie intégrante du Maroc.

Selon l’auteur de la tribune, “la question est traitée par le Conseil de sécurité en tant que différend territorial, dans l’attente d’une solution politique négociée”. Par conséquent, dit-il, elle n’aurait pas dû être inscrite à l’ordre du jour de l’Assemblée générale et de la Quatrième Commission” de l’ONU (questions politiques spéciales et décolonisation).

Et l’expert péruvien d’ajouter qu’il ne s’agit pas de décolonisation, car aucune des résolutions de l’organe exécutif des Nations Unies n’a décrit le Maroc en tant que “puissance coloniale” concernant sa présence dans son Sahara.

“Si la question du Sahara était une affaire de décolonisation, le Conseil de sécurité n’aurait pas appelé, à plus d’une occasion, à relancer le processus politique, en soulignant avec clarté l’initiative marocaine d’autonomie”, soumise par le Royaume pour tourner la page d’un conflit régional qui dure depuis plus de 40 ans.

S.L. (avec MAP)

Découvrez les nouvelles offres Addoha Ramadan 2019

Suggestions d’articles

Rabat: perquisition pour vente illégale d’alcool

La police de Rabat a arrêté, samedi soir, une ressortissante étrangère originaire d'un pays d'Afrique subsaharienne, résidant illégalement au Maroc.