Un individu s’immole encore par le feu à Casablanca

L’anarchie qui sévit dans le secteur du gardiennage automobile à Casablanca et ailleurs ne peut que provoquer des drames humains.

C’est un domaine où règne la loi du plus fort et qui n’est soumis à aucune réglementation. Des autorisations municipales sont délivrées moyennant espèces sonnantes et trébuchantes, ce qui a fait émerger des barons du gardiennage qui sous-louent, à leur tour, les secteurs dans lesquels ils ont été investis. Quiconque ose s’approcher du secteur est immédiatement refoulé.

C’est ce qui est arrivé à un individu qui voulait être gardien sur un tronçon contrôlé par un gardien attitré. Les deux gardiens ont assuré au Caid qu’ils avaient les autorisation nécessaires.

Une altercation verbale s’en est suivie entre les deux gardiens et le quinquagénaire frustré, humilié et désespéré a pris la décision jeudi soir de s’immoler par le feu devant le complexe sportif Mohammed V.

Transporté d’urgence au service des brûlés de l’hôpital IbnRoch de Casablanca, il devait succomber à ses blessures ce matin du vendredi.

S.L.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco



Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page