Un faux médecin militaire exerce pendant 4 ans à Casa

KIOSQUE – La gendarmerie royale de Casablanca a procédé à l’arrestation jeudi, d’un individu qui se faisait passer pour un médecin militaire au sein d’un cabinet situé à Sidi Moumen et ouvert depuis 2012.

D’après les informations recueillies par le quotidien arabophone Akhbar Al Yaoum, la gendarmerie a reçu des informations, de façon anonyme, à propos d’un individu âgé de 44 ans qui se fait passer pour un médecin militaire. « Il tenait tellement à être crédible qu’il portait l’uniforme militaire ».

Les gendarmes ont décidé d’utiliser les mêmes armes que celles du pseudo- médecin, en engageant une jeune femme qui a simulé une fausse maladie. Le faux médecin dupé a posé son diagnostic et les gendarmes ont procédé à son arrestation.

Dans son faux cabinet médical, les autorités ont mis la main sur plusieurs médicaments périmés et sur plusieurs seringues remplies de substances inconnues qui ont été transférées dans un laboratoire pour des analyses.

Selon les mêmes sources, le faux médecin utilisait à tort et à travers ces seringues, surtout avec ses patientes, contre 200 dirhams la visite.

Le cabinet du faux médecin était, d’après les témoignages, ouvert jour et nuit. Il ne prenait jamais de jours fériés et restait à la disposition de tous ses patients.

Sa fausse carte professionnelle indiquait qu’il avait reçu une formation dans plus de quarante spécialités médicales : urologie, ophtalmologie, kinésithérapie, psychologie, chirurgie esthétique, etc., qu’il avait obtenu plusieurs diplômes : en chimie, en chirurgie générale, en urologie, en analyses par scanner, et qu’il était membre de médecins sans frontières. Il utilisait le sigle des Forces Armées Royales au verso de sa carte de visite, précise enfin le quotidien.

S.A.

Salaires : combien gagne Hakim Ziyech à Chelsea ?






Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page