Un enseignant victime d’un crime abject à Laâyoune

La police de Laâyoune a arrêté un individu, ayant des antécédents judiciaires, soupçonné de lien présumé avec un homicide volontaire qui avait coûté la vie à un enseignant du secondaire.

Les services de police d’Essmara avaient découvert, vendredi après-midi, le cadavre du défunt attaché au niveau du siège-arrière de sa propre voiture et portant des blessures graves, indique un communiqué de la DGSN.

Les investigations ont permis d’appréhender un individu, âgé de 27 ans, en flagrant délit de détention de biens appartenant à la victime et de le présenter devant le parquet compétent, lundi 29 janvier, précise le communiqué de la DGSN.

Les recherches ont débouché également sur l’arrestation du 2ème mis en cause, soupçonné de lien présumé avec cet acte criminel, relève la même source, notant que cet individu a été placé en garde à vue pour déterminer les tenants et aboutissants de cette affaire.

Les perquisitions se poursuivent en vue de saisir toute preuve ou indice relatifs à ce crime, ajoute la DGSN, précisant que de la police judiciaire procède à d’intenses investigations et enquêtes techniques sur le terrain afin d’arrêter un 3ème individu, soupçonné d’être le principal acteur ayant participé l’exécution de ce crime.

Articles similaires

Suggestions d’articles

La DGSN se dote de nouvelles caméras de vidéosurveillance (vidéo)

Rafik Khalid, chef du centre de vidéosurveillance et de contrôle, à Marrrakech, a annoncé qu'une salle numérique interactive dotée d'écrans sera mise à la disposition des brigades mobiles de la police secours de Tanger.