Un drame évité de justesse à Meknès

Un officier de police, relevant de la brigade de recherche et d’interventions à la préfecture de police de Meknès a été contraint, lundi, a dégainer son arme de service sans l’utiliser dans le cadre d’une intervention pour appréhender deux individus aux antécédents judiciaires suspectés d’être impliqués dans une affaire de possession et de trafic de drogue et de psychotropes.

Une patrouille de police avait interpellé les deux mis en cause au niveau du quartier de Sidi Baba à Meknès en flagrant délit de possession de comprimés psychotropes et d’une quantité de chira prête à être écoulée, indique la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN), précisant que le frère de l’un des prévenus a essayé d’entraver les procédures de saisie et d’arrestation à l’aide d’une grande épée et a été épaulé par d’autres personnes, ce qui a contraint un officier de police à dégainer son arme de service en guise d’avertissement.

Cette intervention s’est soldée par l’arrestation de quatre individus, dont les deux suspectés de trafic de drogue, le frère de l’un deux ainsi qu’une autre personnes qui incitait au recours à la violence contre les fonctionnaires de police, poursuit la DGSN dans un communiqué. Les prévenus ont été placés en garde à vue sur fond de l’enquête judiciaire menée sous la supervision du parquet compétent afin d’élucider les tenants et aboutissants de cette affaire, conclut la source.

S.L. (avec MAP)


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page