Un chercheur amazigh attaqué par une bande encagoulée

En rentrant chez lui, le chercheur et collectionneur en art amazigh a été lâchement agressé par quatre individus encagoulés.

Cela s’était produit vendredi dernier quand El Mekki Aguennouz, après sa participation à une activité associative à Khénifra, a été victime de cette bande, au environs de la ville de M’rirt.

Dans une déclaration à Le Site Info, Aguennouz affirme que l’agression a eu lieu vers 20h30 et qu’il a été grièvement blessé au visage et à la tête. La victime ajoute que les autorités sont activement à la recherche des agresseurs en précisant que depuis des jours, et via les réseaux sociaux, elle ne cessait de recevoir des menaces incessantes.

De son côté, le Centre “Rawafid” de recherches, d’arts et d’information s’est insurgé contre cette “agression sauvage” dont l’un de ses membres a été victime, alors qu’il revenait d’une réunion concernant les préparatifs d’une activité culturelle en hommage posthume à la personnalité et à la riche carrière du regretté Mohamed Rouicha.

De ce fait, ajoute le communique dudit Centre, dont Le Site Info détient copie, il a été décidé le report de cet évènement à une date ultérieure.

De même, précise le communiqué, que le Centre exprime son entière solidarité avec El Mekki Aguennouz. Et de rappeler que celui-ci est la cible de plusieurs actes de violence et que le musée dont il a la responsabilité a été victime de vandalisme et de vol.Ceci, en sus des menaces verbales vua les réseaux sociaux dont il est constamment victime.

L.A.

Articles similaires

Suggestions d’articles