Un bel élan de solidarité permet à un jeune Marocain de réaliser son rêve

Hicham est le prénom de ce jeune homme qui a eu l’idée de cette initiative de livreur à domicile. Sous l’intitulé de « Natssakhar lik » (Je ferai tes courses à ta place), il s’était proposé de faire les commissions de potentiels clients… à vélo.

Cette initiative a été reçue avec enthousiasme et admiration par de nombreux citoyens. Et Hicham, dans une déclaration à Le Site Info, a révélé que c’est grâce au célèbre animateur de Hit Radio, Mohamed Bousfiha, plus connu sous le sobriquet de « Momo », qui lui avait promis de lui procurer une motocyclette, au lieu et place de sa vétuste et fidèle bicyclette.

Chose promise, chose due! « Vous ne pouvez pas imaginer ma joie! », s’est exprimé l’inventeur de ce concept de livraison à domicile. Et ce, au moment où le propriétaire d’un magasin de vente de cycles lui a remis une motocyclette flambant neuf, ce mardi.

Pour le jeune homme, de 20 printemps à peine, un rêve vient de se réaliser et il n’arrive pas encore à croire que c’est vraiment arrivé. Remerciant Dieu, il ne manque pas non plus d’exprimer ses vifs remerciement à tous ceux qui ont positivement interagi avec son initiative, en particulier, et à « tous les Marocains à qui j’exprime ma reconnaissance, en général ».

Hicham n’oublie surtout pas « drari dial Facebook », selon son expression, ces internautes qui ont participé, par leurs commentaires élogieux, à faire bouger les choses pour de nombreux citoyens ayant besoin d’assistance et d’encouragements.

« À mon tour, j’avais partagé mon histoire sur les réseaux sociaux. Et Dieu merci, tout un chacun m’avait peu ou prou, soutenu et assisté. Il faudrait que nous apprenions tous à faire preuve de solidarité agissante les uns envers les autres! », a conclu l’initiateur de « Natssakhar lik ».

Larbi Alaoui  (avec Rim Tebaa)

Articles similaires

Suggestions d’articles

Un post publié sur Facebook fait réagir la DGSN

Les services de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) ont exclu, dans un communiqué lundi, l'hypothèse de l'enlèvement ou de la séquestration d’une fillette à Casablanca, relayée sur les réseaux sociaux.