Un avocat de Zefzafi lance une bombe à propos de la vidéo polémique

C’est une véritable bombe que vient de lancer un des avocats de Zefzafi, Me Ishaq Charia, à propos de la vidéo polémique montrant l’icône du hirak du Rif quasiment nu.

« Zefzafi m’a révélé que la vidéo a été filmée au moment où il se trouvait dans les locaux de la BNPJ et sous l’influence de la drogue », affirme l’avocat à Le Siteinfo.

« Tous les détenus des manifestations du Rif ont été filmés de la même manière », précise Ishaq Charia, joint par téléphone.

Toujours selon lui, « la responsabilité, dans cette affaire, incombe au chef  de la BNPJ et au procureur du Roi. Ainsi, ceux qui enquêtent sur la diffusion de cette vidéo y sont impliqués », a-t-il commenté.

Et de conclure: « Je vais recourir à la justice internationale, car la justice marocaine a perdu sa crédibilité ».

Pour rappel, la Délégation générale à l’administration pénitentiaire et à la réinsertion (DGAPR) avait affirmé que « la vidéo n’a pas été enregistrée à Oukacha ». De son côté, le procureur général du Roi près la Cour d’appel de Casablanca avait ordonné l’ouverture d’une enquête pour élucider les circonstances de l’enregistrement de cette vidéo.

« Immédiatement après avoir pris connaissance ce lundi de la vidéo, le parquet général a ordonné l’ouverture d’une enquête minutieuse pour élucider les circonstances de l’enregistrement de cette vidéo et la finalité de sa publication, afin de prendre les mesures légales nécessaires à la lumière des résultats de l’enquête », pouvait-on lire dans un communiqué relayé par la MAP.

Mohamed Assaouar (avec H.A.)


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page