Turki Al-Sheikh persiste dans ses turpitudes à l’égard du Maroc

La mouche qui a piqué le responsable de l’Autorité sportive en Arabie saoudite, Turki Al-Sheikh semble avoir un effet prolongé au regard de ses turpitudes dont nous avons été victimes et qui apparemment n’ont pas l’air de vouloir cesser. Il vient encore de récidiver récemment à travers Twitter.

“Je soutiens la candidature du Maroc pour la CAN”, a-t-il encore martelé. C’est que de ses rappels turpides à vouloir mordicus nous soutenir, pour une éventuelle organisation de la CAN 2019, il ne nous est d’aucune aide, bien au contraire.

Eh oui ! le bonhomme persiste et signe en dépit du fait que la Confédération africaine de football (CAF) ait mis fin à la controverse sur le transfert de la CAN vers un autre pays, en annonçant que la compétition se tiendrait bel et bien au Cameroun.

Il n’a toujours pas saisi au sens propre de l’idée que, le Maroc est à l’Afrique ce que l’Arabie saoudite est à l’Asie. Maintenant qu’il veuille investir en infrastructures sportives au Soudan, un pays arabe mais en Afrique, en tant que président de l’Union des associations arabes de football (l’UAAF) c’est à tout son honneur, mais qu’il ne vienne pas à travers ses débordements calculés et ses gazouillements débridés de tenter de nous désunir de notre Continent.

Dans ces agissements on ne peut y voir que des tentatives provocatrices à des fins de vouloir se rapprocher dans une vague histoire de réconciliation. Les Marocains sont peu oublieux des traitrises commises à leur égard.  Al-Sheikh qui n’est pas cheikh pour tous ses sous du monde, a, entretemps, mis de l’eau dans son vin depuis juin dernier. Le marocain lambda lui conseillera cependant et volontiers, d’aller chercher ailleurs qu’au Maroc une bienveillance envers sa personne, perdue gracieusement un soir de septembre en Egypte, sous des huées en masse de tout un stade.

M.J.K

Articles similaires

Suggestions d’articles

Météo: le temps qu’il fera ce mardi 25 février

Les prévisions météorologiques pour la journée du mardi 25 février 2020, établies par la Direction de la météorologie nationale.