Trois gendarmes impliqués dans une grosse affaire de corruption

Trois gendarmes d’une brigade opérant à Ouezzane, ont été déférés au parquet de Kénitra et mis en détention provisoire, après avoir été pris en flagrant délit de corruption.

C’est un plaignant exaspéré par les menaces des gendarmes, qui a contacté le ministère de la justice à travers le numéro vert. Il a raconté son histoire, qui a beaucoup intéressé Mustapha Ramid en personne. Le ministre de la justice a rapporté les faits à l’Etat-major de la gendarmerie.

La victime a expliqué dans sa plainte avoir été interpellé par les gendarmes sur un axe routier près de Ouezzane, alors qu’il se dirigeait vers une ferme pour acheter de l’huile d’olive. Les gendarmes lui ont réclamé 15 mille dirhams, sous peine de le poursuivre pour détention et trafic de hashich. Ils ont même réquisitionné son téléphone portable, le temps qu’il aille chercher la somme. Rendez-vous a été donné dans une semaine, au même endroit.

Entre-temps, la brigade nationale de la police judiciaire de la gendarmerie a concocté son plan. Les enquêteurs ont alors accompagné le plaignant à l’endroit du rendez-vous, où il a simulé le versement de la somme. A ce moment, ils sont intervenus pour arrêter les gendarmes en flagrant délit.

Soufiane Laraki


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco



Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page