Trois Algériens recherchés pour complicité avec le terroriste tchadien

Etat d’alerte ce week-end dans les rangs des services de sécurité marocains, suite à l’identification de trois Algériens en relation avec le terroriste tchadien arrêté dernièrement à Tanger.

Ce terroriste s’apprêtait à commettre une série d’attentats dans le royaume, en concomitance avec le triste anniversaire du 16 mai.

Selon des informations obtenues par le quotidien Al Massae, la direction générale de la sûreté nationale a émis, samedi 21 mai, un mandat d’arrêt national à l’encontre des trois Algériens.

Ces mandats ont été motivés par les résultats de l’enquête du Bureau central d’investigation juridique (BCIJ) qui ont démontré qu’ils étaient en relation avec le terroriste tchadien.

Le quotidien précise que les Algériens recherchés avaient rencontré le Tchadien et lui avaient fourni les matières premières qu’il devait utiliser pour fabriquer les explosifs. Elles ont été retrouvées dans l’appartement tangérois qui lui a servi de planque.

Toujours selon les informations d’Al Massae, ils ont entre 27 et 30 ans.  Ils se trouveraient toujours au Maroc où ils sont entrés par les frontières de l’est, depuis quelques semaines, pour mettre au point leurs attaques terroristes, déjouées à temps par les services de sécurité.

D’autres hommes résidant dans des foyers de tension, notamment en Libye, devaient les rejoindre pour les aider à commettre leurs attentats. Sept autres avis de recherche en relation avec cette opération terroriste avortée ont été également émis.

N.B.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page