Tribunal de Nador: elle ressuscite 25 ans après sa mort!

C’est sûrement une première judiciaire dans les annales de nos tribunaux! Un acte de décès vient d’être rayé des registres de l’état civil sur ordonnance du tribunal de première instance de la ville de Nador, selon le quotidien Al Massae de ce mardi.
Cet acte de décès, portant le numéro 36-1994, concernait une dame de la commune Ras El Ma, province de Nador, encore bel et bien de ce monde ici-bas. Elle a bien failli tomber raide morte de surprise en constatant qu’elle était considérée par l’état civil comme décédée et enterrée depuis un quart de siècle.
Le tribunal a procédé à la « résurrection » de la dame en considérant sa requête déposée le 10 décembre 2018 où elle déclare avoir été fortement ébranlée de se savoir enregistrée comme étant décédée. Ceci, au moment où elle préparait son dossier pour l’obtention de sa carte nationale d’identité, en 1994.
Après avoir fourni au tribunal un extrait d’acte de naissance dûment légalisé et un certificat de vie, accompagnés d’une photocopie de son extrait d’acte de décès, la dame a officiellement ressuscité d’entre les morts.
Bienvenue dans le monde des vivants, madame!
Larbi Alaoui


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco



Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page