Transport: grande nouvelle pour les Casablancais

Après Rabat, la compagnie de transport espagnole Alsa-City Bus a décroché le contrat de gestion déléguée du transport urbain au niveau de Casablanca. Selon une source de Le Site info, l’Etablissement de coopération intercommunale (ECI) lui a en effet légué mardi 1er octobre, suite à une réunion, la gestion du secteur.

Ce nouveau contrat devrait enfin mettre fin aux ennuis des usagers des bus à Casablanca, souffrant d’une véritable crise de transport à cause de l’état délabré des véhicules et de l’absence de lignes.

La Fédération de la gauche démocratique avait d’ailleurs tiré la sonnette d’alarme concernant cette terrible crise, accusant le Conseil de la ville de négligence. Sur sa page officielle, la FGD avait indiqué que le Conseil a légué, en 2004, la gestion du secteur à Mdina bus qui a essuyé un échec cuisant. «Cette société a échoué, 15 ans durant, à mettre fin au cauchemar des Casablancais se déplaçant à bord des bus. Entre 2008 et 2012, Mdina Bus a touché plus de 700 millions de dirhams des fonds publics», avait déploré la Fédération.

Rappelons que le groupement Alsa-City Bus a lancé ses activités mercredi 21 août à Rabat, après avoir décroché le contrat de gestion déléguée du transport urbain au niveau de Rabat-Salé-Témara, mettant en service 150 autobus dans un premier temps.

Le démarrage tant attendu de ces véhicules neufs qui remplacent ceux de la société Stareo s’est déroulé de manière progressive. Le tarif a été fixé à cinq dirhams au cours des premières années de l’exploitation.

N.M.

 

 


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page