Transport de marchandises: les professionnels menacent de monter au créneau

Les membres de la Coordination Syndicale Nationale du Transport Routier de Marchandises (CSNTRM) ont ouvertement exprimé leur volonté de faire grève après l’Aïd.

Les membres de la Coordination ont ainsi indiqué dans un communiqué que cette action intervient à un moment où le secteur ne dispose toujours pas d’un cadre régissant le tonnage légal des camions au niveau des différents points de chargement (ports, marchés de gros, etc.).

La CSNTRM, dont les membres sont affiliés aux différents syndicats nationaux, notamment la Confédération démocratique du travail (CDT), l’Union générale des travailleurs du Maroc (UGTM), l’Union marocaine du travail (UMT) et l’Union Nationale du Travail au Maroc (UNTM) appellent les autorités compétentes à serrer les contrôles en ce sens, afin d’éviter les dépassements de certains individus.

Les syndicats professionnels ont par ailleurs pointé l’importance des contrôles routiers, notamment en ce qui concerne certains « abus » à ce niveau. De plus, les professionnels du secteur ont lancé un appel aux autorités espagnoles, afin de trouver une solution à la limitation des 200 litres de gasoil. En effet, il est à savoir que les autorités des ports espagnols refusent que les camions marocains accèdent sur leur sol avec plus de 200 litres dans leur réservoir. Cette situation a pour but (indirectement) de pousser les camionneurs marocains à consommer du carburant au sein des pays de transit en Europe.

A.O.




Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page