Transfert clandestin vers l’Europe: le modus operandi d’un escroc à Mehdia

La police de Mehdia a arrêté jeudi dernier le propriétaire d’une embarcation de pêche artisanale, pour son implication dans une affaire d’escroquerie et d’organisation de l’émigration clandestine, indique un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN).

Selon les premiers éléments de l’enquête, le mis en cause a été arrêté en compagnie de six candidats à l’émigration clandestine, dont une femme, qui ont attesté qu’ils lui ont versé des sommes d’argent variant entre 8.000 et 12.000 dirhams en contrepartie de leur transfert clandestin vers l’Europe, ajoute la DGSN.

Les perquisitions ont permis de saisir deux téléphones portables et des sommes d’argent soupçonnées d’être perçues des opérations de l’émigration clandestine, a ajouté le communiqué.

Une enquête judiciaire a été ouverte sous la supervision du parquet compétent, afin de déterminer les circonstances de cette affaire.

S.L. (avec MAP)


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page