Tragédie de Tanger: le père d’une ouvrière témoigne (VIDEO)

Une véritable tragédie a eu lieu ce lundi matin à Tanger. 28 personnes ont péri dans l’inondation d’une unité clandestine de textile située dans la cave d’une villa à Hay Alinas, dans la zone d’El Mers à Tanger.

Au micro de Le Site info, un témoin a relaté les premiers instants du drame. « J’ai entendu des cris et des hurlements, je me suis précipité pour apporter mon aide. Au début, je pensais qu’il s’agissait d’une explosion de gaz. A l’aide d’une corde, nous avons pu secourir 10 personnes », nous confie le jeune homme qui était présent au moment des faits.

Alors que les opérations de recherches se poursuivaient afin de secourir d’éventuels survivants, le père d’une ouvrière a déclaré ignorer le sort de l’une de ses filles. « On me dit que ma fille est toujours vivante mais je ne la vois pas parmi les personnes secourues. Mon autre fille qui travaille dans cet atelier m’a assuré que sa soeur était bloquée à l’intérieur de l’unité », a-t-il tristement affirmé.

Rappelons que les autorités locales et les services de sûreté et de la protection civile sont intervenus pour secourir dix personnes qui ont été transférées à l’hôpital régional pour recevoir les soins nécessaires, alors que les dépouilles de 24 autres ont été repêchées. Le bilan s’est alourdi à 28 morts.

Par ailleurs, le président de l’association Karama pour la défense des droits de l’Homme, Hassan Aqbabou, a indiqué, dans une déclaration à Le Site Info, que le propriétaire de cette usine clandestine de textile a été interpellé par les éléments de la police judiciaire.

Une enquête a été ouverte par les autorités compétentes, sous la supervision du parquet général compétent, pour élucider les circonstances de cette tragédie et déterminer les responsabilités.

K.C.


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page