Trafic de drogues: ce qu’a découvert la police de Tanger

Le service préfectoral de la police judiciaire de Tanger a arrêté jeudi 28 février en étroite coordination avec les services de la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST), un individu aux antécédents judiciaires suspecté de trafic de drogues et de psychotropes.

Le mis en cause, objet de 16 avis de recherche au niveau national pour des affaires de drogues, a été appréhendé dans une région rurale près de “Jbel lahbib” aux environs de Tétouan, a indiqué la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN).

Les opérations de fouilles effectuées dans le cadre de cette affaire ont permis de saisir différentes quantités de drogues, à savoir 1,6 kilogramme de cocaïne, 310 grammes d’héroïne ainsi que 890 comprimés de type ecstasy et 1.080 de type Rivotril, outre des quantités de kif en tige, a précisé la même source dans un communiqué.

Lors de ces opérations, des matériaux et outils utilisés par le suspect pour commettre ses actes criminels, à savoir 15 balances électroniques, des machettes, des armes blanches de différentes tailles, 6 téléphones portables, 16 plaques d’immatriculation volées ainsi que des sommes d’argent obtenues grâce au trafic de drogues, outre des cagoules et des perruques utilisées pour fuir les autorités ont été aussi saisis.

Le mis en cause a été placé en garde à vue à la disposition de l’enquête menée sous la supervision du parquet compétent, et ce pour déterminer l’ensemble des actes criminels qui lui sont reprochés ainsi que tous les éventuels complices.

S.L. (avec MAP)

Articles similaires

Suggestions d’articles

Service militaire: une fausse rumeur emballe de nouveau la Toile

Décidément, les rumeurs ont la vie dure.