Tiznit: le contrôleur financier d’une mosquée volait l’argent des Habous

Le contrôleur financier d’une mosquée de Tiznit, fonctionnaire à la délégation des Habous et des Affaires islamiques, est impliqué dans une sordide affaire de vol. Il a été arrêté pour abus de confiance et trafic du système informatique de la délégation en supprimant et modifiant des données confidentielles.

L’affaire vient d’être dévoilée grâce aux inspecteurs du ministère de tutelle qui ont relevé des dysfonctionnements au niveau du système informatique de la délégation. Le contrôleur “empruntait”,  pendant cinq ans, des sommes d’argent allant jusqu’à 3500 dirhams des fonctionnaires et des prédicateurs de la délégation et puisait de l’argent réservé aux primes des employés des mosquées pour rembourser ses dettes. Ses manœuvres criminelles se faisaient en ligne en falsifiant les données du système informatique sans que personne ne s’en rende compte.

Il effectuait, en effet, des virements à “ses clients” ou leur envoyait les sommes via la poste et n’effaçait pas les noms des prédicateurs qui quittaient la délégation et ce, afin de profiter de leurs primes mensuelles.
Quelques notions en comptabilité l’ont d’ailleurs largement aidé à réussir ses plans sans se faire prendre la main dans le sac. Après le passage des inspecteurs, les desseins du mis en cause ont été mis à nu, découvrant les divers dysfonctionnements du système de la délégation. L’individu est actuellement en garde à vue en attendant que les autorités concluent l’enquête afin de dénouer cette affaire qui a secoué la ville de Tiznit. Le délégué régional, vingt fonctionnaires et plusieurs prédicateurs ont également été entendus.

Noura Mounib

Articles similaires

Suggestions d’articles

Terrible accident sur l’autoroute Marrakech-Agadir

Un terrible accident s’est produit dans la nuit du mardi au mercredi sur l’autoroute Agadir-Marrakech, au niveau de la région d’Amskroud.