Tiznit: des citoyens agressés par des tribus nomades, la décision des autorités

Une commission provinciale de Tiznit a donné un ultimatum de 48 heures pour quitter la région et retourner au territoire qui leur est réservé à des tribus nomades. Celles-ci avaient agressé des citoyens dans une localité de la région, El Maader El Kabir.

Les habitants de cette localité avaient organisé une manifestation, dimanche 6 décembre, pour protester contre lesdites tribus nomades qui pratiquent le pâturage transhumant sur leur terre et endommagent les cultures d’arganiers, caroubiers, oliviers, cactus et autres.

En mars 2019, le Comité régional des parcours avait pris une série de mesures pour assurer une meilleure gestion de l’activité pastorale dans le respect des douars et des propriétés privées, ainsi que des sources de vie de la population locale au niveau de la province de Tiznit.

Dans ce sens, quatre communes relevant de la province avaient été choisis dans le cadre du Programme de développement des parcours pastoraux, tout en mettant au point un programme qui préserve les propriétés des habitants. On avait alors mis en place une carte exhaustive des espaces pastoraux déterminant leur positionnement et leur nature, ainsi que des données sur les groupements pastoraux et leurs déplacements au sein et en dehors de l’espace provincial.

Il est à noter que des frictions récurrentes opposent les paysans des régions de Tiznit aux éleveurs transhumants qui sont accusés de dépasser les périmètres qui leur sont réservés pour emmener leur bétail paître dans des propriétés privées.

S.H.




Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page