Tirs de la Marine royale: les derniers éléments de l’affaire

Les éléments de la Marine royale ont ouvert le feu mardi 25 septembre sur une embarcation suspecte conduite par un Espagnol. Les tirs ont été effectués après que cette embarcation de type “Go Fast”, qui transportait plusieurs migrants clandestins marocains, a refusé d’obtempérer aux avertissements. Trois personnes ont été blessées et une femme a été tuée.

Selon une source de Le Site Info, le corps de la défunte, née en 1998, se trouve à la morgue de l’hôpital provincial de Mdi’q, en attendant la fin de l’enquête.

Nous avons également appris que A. CH., l’un des blessés, est actuellement à l’hôpital pour recevoir les soins nécessaires sous surveillance de la gendarmerie royale.

Rappelons qu’une enquête a été ouverte à ce sujet par les autorités compétentes.

N.M.



Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page