Tétouan: un marchand ambulant allait commettre l’irréparable

Mardi 7 mai, premier jour du Ramadan. Et certains citoyens ont montré des symptômes de “tramdina” aiguë, dès hier.

Parmi eux, ce marchand ambulant de Tétouan qui a menacé de s’immoler par le feu, le premier jour du mois sacré de Ramadan, selon une source de Le Site Info. Et ce, sous prétexte qu’on lui ait interdit d’occuper l’espace public, dans l’un des souks populaires de la ville.

La scène s’est déroulée après une altercation avec les éléments des Forces auxiliaires qui empêchaient le marchand ambulant, ainsi que ses collègues de la gent féminine, d’étaler leurs marchandises sur la voie publique, explique la même source.

Heureusement, après que le marchand s’était versé de l’essence sur le corps, l’intervention rapide de passants et de marchands l’a empêché in extremis d’allumer son briquet, lui évitant ainsi de commettre cet acte condamnable et insensé d’auto-immolation.

L.A.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Drame dans une mosquée à Tétouan

La mosquée "Badr" à Hay Soukna wa Taamir, à Tétouan, a été le théâtre vendredi d'un événement tragique.