Terrorisme: un réparateur de téléphone interpellé par le BCIJ

Le Bureau central d’investigations judiciaires (BCIJ), relevant de la Direction générale de la surveillance du territoire national, a interpellé mercredi aux environs de Taroudant, un individu imprégné de l’idéologie extrémiste.

Le mis en cause, employé d’un magasin de réparation de téléphone, est en effet soupçonné de liens avec Daech, ont indiqué des sources concordantes à Le Site Info.

Et d’ajouter que les éléments du BCIJ suivaient de très près les mouvements de ce dernier. Interpellé à son domicile situé au douar Bouhmara dans la commune rurale d’El Koudia El Beida, le suspect, âgé d’une vingtaine d’années, a été placé en garde à vue à la disposition de l’enquête menée sous la supervision du parquet en charge des affaires de terrorisme, précise la même source.

Y.K.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Violation de l’état d’urgence sanitaire: 742 personnes poursuivies à Taroudant

Quelque 742 personnes ont été poursuivies à Taroudant pour transgression des mesures préventives relatives à la lutte contre la propagation du Covid-19.