Terrorisme: des messages sur WhatsApp alertent les autorités

Au début de la semaine en cours, la Sûreté nationale et la gendarmerie royale sont parvenues , dans différentes villes du Royaume, à appréhender les auteurs de messages à caractère terroriste et d’apologie du prétendu « Etat islamique »,  révèle le quotidien Assabah.

C’est par téléphones portables, via l’application WhatsApp, que ces individus incitaient leurs correspondants à faire allégeance à l’organisation terroriste Daech  et de rejoindre ses rangs. Ainsi l’enquête a permis l’arrestation d’un élève de 15 ans à El Jadida, celle d’un jeune homme de 25 ans à Guercif, ainsi qu’un autre individu, 22 ans, à Casablanca, lundi dernier.

Les sources du journal rapportent que ces arrestations ont eu lieu après les nombreuses plaintes de citoyens, utilisateurs de réseaux sociaux, dont WhatsApp, faisant état de messages à caractère terroriste reçus, accompagnés de vidéos. Ce qui n’a pas manqué de mettre la puce à l’oreille de la Sûreté nationale et de la gendarmerie royale qui ont pris au sérieux et à bras le corps cette affaire, ayant fini par l’interpellation, illico presto, des auteurs de ces messages dont le but est d’inciter à rejoindre les rangs de Daech en Syrie et en Irak.

Les enquêteurs continuent leurs investigations , à travers les quatre coins du Royaume, pour connaître les vraies sources de ces messages considérés par la loi marocaine comme apologie du terrorisme, alors que certains osent inconsciemment penser qu’il ne s’agit que de canulars et de  » plaisanterie »(!). Ces personnes semblent oublier que de telles « blagues » sont punies par la loi et ce,  car la sécurité des citoyen est une chose des plus primordiales et ne saurait s’apparenter à un quelconque jeu de société.

Larbi Alaoui


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page