Témara: une jeune fille violée par un “ould lfchouch”

Le district de Harhoura est toujours en émoi depuis qu’une jeune étudiante a été enlevée et violée par un ‘’ould lfchouch’’ (fils à papa) dans une forêt de la banlieue de Témara.

Ce fils d’une personnalité des plus riches de la communauté d’Ain Atiq, sur les terres de Skhirat-Témara, et qui jouit d’une notoriété sans mesure, aurait selon le journal arabophone Al Akhbar, embarqué la jeune fille dans la ‘’Range’’ à papa devant la station de taxis de Témara.

Cette dernière, mineure et étudiante de son état, se rendait à l’Agdal, à Rabat, pour ses cours. Elle aurait répondu positivement à la proposition que lui fit son agresseur de l’accompagner. Mal lui en prit puisque chemin faisant,ce dernier fit le détour vers une forêt de la banlieue d’Ain Atiq réputée pour être très dangereuse parce que fréquentée par des malfaiteurs et où il l’aurait violé à plusieurs reprises. Après qu’elle ait subi ces agressions, elle a réussi à s’enfuir et rejoindre la route d’Ain Atiq. Une famille passant par-là l’a recueillie et la raccompagna chez elle à Harhoura.

Pour ce qui est de l’arrestation du présumé agresseur, ce serait son père en personne, 24 heures après les faits, qui le remit aux éléments de la Gendarmerie Royale. Il a été présenté au procureur général du Roi près la Cour d’appel qui l’aurait mis en examen pour enlèvement et viol d’une mineure. Dans l’attente de son procès, le suspect âgé de 23 ans croupit dans la prison de Laarjat à Salé.

M.J.K

Articles similaires

Suggestions d’articles

Rabat: prison ferme pour un enseignant accusé de harcèlement sexuel

L’affaire date de novembre dernier, lorsque deux élèves d’une école privée à Rabat ont dénoncé l’enseignant, l’accusant de harcèlement sexuel.