Témara: la sœur du terroriste présumé témoigne (VIDEO)

Le Bureau central d’investigation judiciaires (BCIJ) a réussi à démanteler, ce jeudi, une cellule terroriste affiliée à Daesh, mettant en échec ses plans imminents et extrêmement complexes ayant des liens dans plusieurs villes marocaines.

Ces opérations de sécurité, exécutées simultanément dans les villes de Tanger, Tiflet, Témara et Skhirat, aux premières heures de jeudi, ont abouti à l’arrestation de cinq extrémistes âgés entre 29 et 43 ans, indique un communiqué du BCIJ.

Le suspect interpellé à Témara, poursuit la même source, a tenté de se faire exploser à l’aide d’une grande bonbonne à gaz, affichant une résistance farouche, ce qui a obligé les éléments d’Intervention rapide à tirer quatre balles, des bombes sonores et des bombes fumigènes afin de brouiller la vision du suspect, permettant ainsi de neutraliser le danger et de mettre en échec ses menaces terroristes.

Dans une déclaration à Le Site Info, la soeur de ce dernier a affirmé avoir été « choquée » par cette nouvelle, indiquant que son frère, vendeur de poisson, « avait bonne réputation ».

« Mon frère ne connaît pas le terrorisme, il effectuait sa prière et exerçait son métier normalement », a-t-il ajouté.

Rappelons que les mis en cause ont été placés en garde à vue à la disposition de l’enquête judiciaire menée sous la supervision du parquet compétent pour déterminer l’ensemble de ramifications et liens éventuels de ce réseau terroriste et interpeller tous les complices dans ces plans destructeurs, en plus de neutraliser tous les dangers et les menaces qui en découlent, relève la même source.

K.Z.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Abdelhak Khiame n’est plus à la tête du BCIJ

Plusieurs informations ont circulé le weekend dernier selon lesquelles Abdelhak Khiame ne serait plus le directeur du bureau central des investigations judiciaires (BCIJ).