Tchadien arrêté à Tanger: les résultats de l’expertise scientifique

L’expertise scientifique réalisée par les services spécialisés sur les matières suspectes saisies à Tanger, suite à l’arrestation vendredi dernier par le Bureau central d’investigations judiciaires (BCIJ), relevant de la Direction générale de surveillance du territoire national, dans une maison sécurisée de la ville d’un ressortissant tchadien affilié à l’organisation  »Daesh », a confirmé qu’il s’agit de produits de base qui entrent dans la fabrication d’explosifs puissants, indique le ministère de l’Intérieur dans un communiqué.
L’expertise a également confirmé que la poudre d’aluminium saisie chez le mis en cause est utilisée pour accélérer l’explosion et accroitre son impact afin de causer d’importants pertes humaines et dégâts matériels, ajoute le ministère, précisant que la cocotte-minute et les tubes en plastique saisis ont été conditionnés afin d’être remplis de matières explosives.

La même expertise a confirmé l’authenticité du passeport tchadien utilisé par le prévenu lors de son entrée au royaume et de sa carte d’identité, relève la même source.

L’enquête a révélé que le citoyen tchadien planifiait d’utiliser les explosifs dans le cadre de son projet destructeur qui ciblait des sites touristiques, des hôtels classés, des casernes militaires, des services de sécurité et le siège d’une chancellerie occidentale dans le royaume.

(avec MAP)


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page