Taza: une affaire de falsification fait tomber un président de commune

Le président de la commune de Bab Marzouka, province de Taza, a été interpellé par la gendarmerie royale, il y a deux jours. D’autres conseillers et des employés de la commune ont également été arrêtés pour le même chef d’accusation de falsification et de dissimulation de documents administratifs.

Selon une source fiable de Le Site Info, le président harakiste de la commune a été entendu, mardi, ainsi que les autres mis en cause, dont un agent de sécurité exerçant au sein de ladite commune. Ceci, après que la police judiciaire avait présenté le dossier les concernant au parquet général compétent.

Après audition de tous les mis en cause par le juge d’instruction et par le procureur général, le président de la commune, un conseiller et un employé ont été incarcérés à la prison locale de Taza.

Quant à deux femmes, fonctionnaires au sein de la commune, elles ont été remises en liberté provisoire, sous caution, eu égard à leur situation sociale et familiale.

La même source ajoute que la date de l’audition de tous les mis en cause, dans cette affaire de falsification et de dissimulation de documents, a été fixée au 14 mai prochain.

L.A.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Une femme médecin violemment agressée à Taza

Une femme médecin exerçant à l'hôpital provincial de Taza a été victime, lundi, d’une terrible agression de la part d’un individu.