Taroudant: un président de commune sous les verrous

La Chambre criminelle près le Tribunal de première instance, de la ville de Taroudant, a condamné, lundi 2 mars, le président de la Commune rurale Oulad Aissa, Région de Souss-Massa-Drâa, à une peine d’emprisonnement ferme, assortie d’une amende.

Et ce, pour son implication avérée dans un dossier de corruption, selon une source de Le Site info. Ainsi, le mis en cause a écopé d’une peine  de 2 ans, dont 10 mois de prison ferme, et d’une amende de 10000 DH.

Les faits remontent au 15 février dernier, a précisé la même source, après qu’un citoyen de la Commune précitée avait déposé plainte auprès du parquet général compétent, via le numéro vert contre la corruption. Ledit citoyen s’y plaignait de la demande du président de la commune de lui verser de l’argent en contrepartie d’un service administratif.

Le responsable communal  avait été interpellé en flagrant délit alors qu’il était en train de percevoir la somme de 2000 DH. Son arrestation avait fait suite à un piège lui ayant été tendu par les services sécuritaires, en collaboration étroite avec le plaignant.

K.C.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page