Taounate: verbalisé pour avoir jeté un mouchoir sur la route (PHOTO)

Oui, vous avez bien lu. Les faits ont eu lieu dans une commune rurale relevant de la province de Taounate (région de Fès-Meknès).

En effet, un conducteur a eu la mauvaise idée de jeter un mouchoir par la fenêtre de sa voiture. Malchanceux, il a été aperçu par les gendarmes au niveau d’un barrage de contrôle. Résultat des courses: il s’est vu infliger une amende de 25 dirhams.

Un fait inédit qui rappelle la campagne de verbalisation menée contre les piétons ne respectant pas les passages cloutés, mais qui semble aujourd’hui faire partie du passé.

Annoncé en décembre 2017, la sanction contre les piétons qui ne traversent pas sur les passages cloutés n’était pas du goût de plusieurs usagers de la route. Pour rappel, les agents de la circulation avaient verbalisé les piétons le 14 décembre, afin de lutter contre l’irrespect qui règne sur la voie publique. La loi existe depuis 2010. Les conducteurs qui garent leurs véhicules sur les passages cloutés réservés aux piétons doivent normalement payer une amende de 300 dirhams ou verront leurs véhicules conduits à la  fourrière. Autre point important: tout piéton ne traversant par sur le passage clouté doit payer une amende de 25 dirhams.

L’anecdote de Taounate nous renvoie à un autre fait inédit qui date 2018. Un agent de la circulation à Chefchaouen avait défrayé la chronique en dressant, le 11 janvier, un PV à un officier de police de la préfecture régionale de la ville, suite à une infraction routière. Les photos de l’agent avaient fait le tour des réseaux sociaux, créant un véritable buzz.

S.L.

©Hespress

Articles similaires

Suggestions d’articles

Cocaine à Sidi Rahal: du nouveau dans l’affaire

La mer a rejeté une grande quantité de cocaïne sur une plage de Sidi Rahal, dimanche dernier. Ce qui a provoqué un état d'alerte chez les éléments de la Gendarmerie royale.