Taounate: la mort d’un enfant piqué par un scorpion interpelle le Parlement

La piqûre d’un scorpion a causé le décès d’un enfant; au douar Rgharyine, commune rurale Ratba, province de Taounate.

Et les deux députés du Parti Authenticité et Modernité, à la Chambre des représentants, Mohamed Hjira et Abdellatif El-Fouikar, ont adressé une question écrite à ce sujet au ministre de la Santé et de la Protection sociale, Khalid Ait Taleb.

Les deux membres du parti du Tracteur y ont rappelé qu’en saison estivale, surtout pendant les grosses chaleurs que connaissent certaines régions du Royaume, il arrive souvent, surtout en milieu rural, que de nombreux citoyens soient victimes de piqûres de scorpions ou ou de morsures de serpents venimeux et que ce genre de drame fait légion, chaque année.

Dans leur question, les deux députés n’ont pas manqué non plus de rappeler le décès de l’enfant, dû à une piqûre de scorpion, drame cité plus haut dans notre article. L’enfant, encore en vie, avait été d’abord transféré à l’hôpital local d’Afghsay, puis à l’hôpital provincial de Taounate et, ensuite, à Fès où il a rendu son dernier souffle.

La longueur de la distance parcourue, en sus du transfert d’un établissement hospitalier à l’autre ont été des obstacles majeurs ayant précipité la mort du petit défunt, du fait du manque flagrant d’équipes médicales dans la région et, également, à l’absence de médicaments appropriés au sein des centres de santé de la région, ont précisé les deux députés PAMistes (ndlr, en dehors des antidotes, traitement ayant été supprimé du protocole du traitement, en ce qui concerne les piqûres de scorpions, à cause de son inefficacité, mais toujours gardé pour les morsures de serpents, selon un très ancien communiqué du ministère de la Santé).

De ce fait, Mohamed Hjira et Abdellatif El-Fouikar ont interrogé Dr Khalid Ait Taleb sur les mesures urgentes que compte prendre le ministère de la Santé et de la Protection sociale, au profit de la population de la province de Taounate et pour sa protection contre de tels cas douloureux qui, souvent, finissent tragiquement par la mort des victimes.

L.A.

 

 




Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page