TanJazz: la polémique « Noam Vazana » a finalement fait pschitt (VIDEO)

Après la vive polémique sur la venue de la chanteuse israélienne au festival Tanjazz de Tanger, la chanteuse d’origine marocaine est finalement montée sur scène le vendredi dernier en compagnie de l’artiste maroco-hollandaise, Teema.

L’origine de la polémique est que la chanteuse israélienne a fait son service militaire au sein des forces armées d’Israel. Des faits dénoncés par le militant Sion Assidon. Elle a cependant affirmé qu’elle n’était que dans l’orchestre de l’armée de l’air. Mardi, lors de l’ouverture de cette édition, plus d’une centaine de personnes ont manifesté dans les rues de la ville, suivis d’une manifestation le vendredi dans l’après-midi. Cependant, aucun débordement n’a eu lieu lors du concert.

Sur sa page Facebook, Noam a déclaré: « Après une telle haine qui m’était infligée, je voulais juste être entendue tout en essayant de calmer les flammes avec mes mots ». Et d’ajouter: « Mais ce qui m’a vraiment fait me sentir mieux, c’était la musique, qui est la seule solution dont j’avais besoin. La nuit dernière, nous avons fait notre deuxième spectacle au Tanjazz et il était apaisant de se produire devant un auditoire très aimant. En fin de compte, au milieu de la foule, j’ai pu me connecter et ressentir beaucoup d’amour et d’hospitalité au Maroc ».

Le Tanjazz a enregistré une affluence estimée à 4.000 personnes pour les quatre jours du festival. Les dates de la prochaine édition sont prévues du 20 au 23 septembre 2018.

Faiza Rhoul


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco



Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page