Tanger: une soirée du Nouvel An sous haute surveillance

D’habitude destination favorite des Marocains et des Espagnols pour fêter le Nouvel An, Tanger a célébré le passage à 2021 dans des conditions assez inédites: rues désertes, hôtels et restaurants fermés et couvre-feu nocturne.

Des rondes de police ont été effectuées dans plusieurs quartiers de la ville pour contrôler le respect du couvre-feu et veiller à la sécurité et la quiétude des citoyens et de leurs propriétés, a pu constater Le Site Info.

Dans un contexte marqué par la propagation de la pandémie du coronavirus, la préfecture de police de la ville du détroit a déployé des moyens humains et logistiques considérables pour sécuriser les établissements stratégiques et les points névralgiques de la ville, dont les établissements hôteliers et les gares.

On rappelle, qu’à l’échelle nationale, le gouvernement a décrété la fermeture de tous les restaurants, commerces et grandes surfaces à partir de 20 h, ainsi qu’un couvre-feu de 21h à 6h et l’interdiction des fêtes et des rassemblements publics et privé. Dans les villes de Casablanca, Marrakech, Agadir et Tanger, les restaurants et cafés ont été sommés de baisser le rideau pour trois semaines.

S.H.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page