Tanger: un père dépose plainte contre son fils, la DGSN intervient

Un inspecteur de police relevant de la brigade de recherche et d’intervention à la préfecture de police de Tanger a été contraint, jeudi, de brandir son arme de service sans en faire usage, pour arrêter un individu, soupçonné de violence sur ascendants et de mettre sérieusement en danger la sécurité des éléments de la police à l’aide d’une arme blanche.

La Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) a indiqué, dans un communiqué, qu’une patrouille de police était intervenue pour appréhender le suspect âgé de 22 ans, sur la base d’une plainte déposée contre lui par son père pour violence sur ascendants, ajoutant que cet individu a opposé une résistance violente en menaçant les éléments de la patrouille, à l’aide de deux couteaux, ce qui a contraint l’inspecteur de brandir son arme de service, sans l’utiliser, et neutraliser le danger en interpellant le mis en cause.

Le prévenu a été placé en garde à vue à la disposition de l’enquête menée sous la supervision du parquet compétent, afin d’élucider les tenants et aboutissants de cette affaire et de déterminer tous les actes criminels qui lui sont reprochés, a conclu la DGSN.

S.L. (avec MAP)

Articles similaires

Suggestions d’articles

Salé: la Brigade anti-gangs est intervenue à temps

Le suspect a été placé en garde à vue dans le cadre de l'enquête préliminaire menée sous la supervision du parquet compétent.