Tanger: un avocat stagiaire dans de sales draps

Les services de police de Tanger ont interpellé, la semaine dernière, un avocat stagiaire sous les chefs d’accusation de faux, d’usage de faux et d’abus de confiance.

Cette arrestation est survenue après de nombreuses plaintes de citoyens, affirme le président de l’Association Al Karama pour la défense des droits de l’Homme, section de Tétouan. Hassan Akbayou a en effet déclaré à Le Site Info que des dizaines de citoyens avaient déposé des plaintes auprès des autorités compétentes, accusant ledit avocat stagiaire d’avoir abusé de leur confiance pour les escroquer.

L’Association Al Karama pour la défense des droits de l’Homme, ajoute son président, avait auparavant signalé cet individu qui s’était présenté comme avocat de métier lors des dernières élections législatives, dans la liste des candidats du parti de l’Istiqlal. Ceci, alors qu’il exerçait comme clerc au sein d’un cabinet de notaires.

B.B.

La FIFA annonce une bonne nouvelle aux supporters marocains






Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page