Tanger-Med: ce qu’a découvert la police (DGSN)

Les éléments de la sûreté nationale du port de Tanger-Med ont réussi, mardi, à mettre en échec une opération de trafic de 5,540 tonnes de chira, à bord d’un camion de transport international de marchandises à destination d’un port européen, indique la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) dans un communiqué.

Les enquêtes et investigations ont permis d’arrêter le conducteur du camion (30 ans), de nationalité marocaine, tandis que les opérations de fouille à l’aide de chiens renifleurs ont permis de saisir la drogue soigneusement dissimulée dans les parois latérales et dans la plate-forme de la semi-remorque.

Le mis en cause a été placé en garde à vue à la disposition de l’enquête menée par le service préfectoral de la police judiciaire de Tanger, sous la supervision du parquet compétent, en vue d’élucider les circonstances et l’ensemble des ramifications et liens éventuels de cette affaire avec des réseaux internationaux de trafic de drogues, selon la même source. Cette affaire s’inscrit dans le cadre des efforts inlassables déployés par les services de la DGSN pour lutter contre le trafic de drogues et de psychotropes à l’échelle internationale, conclut le communiqué.

S.L. (avec MAP)

Articles similaires

Suggestions d’articles

Maroc: retour au confinement total? Voici les scénarios les plus probables

Après que le président français, Emmanuel Maroc, a annoncé le retour du confinement dans son pays, à partir de vendredi 30 octobre, de nombreux Marocains s'interrogent sur ce qui les attend, pendant les prochaines semaines.