Tanger: le “Saykouk” envoie 26 personnes aux urgences

26 personnes ont été victimes d’une intoxication alimentaire, ce lundi matin, à Tanger, plus précisément dans l’arrondissement de Beni Makada.

Selon une source de Le Site Info, les victimes sont des ouvriers de chantier. Pendant leur pause-déjeuner, ils sont allés manger du couscous au lait fermenté (Saykouk) chez un vendeur ambulant.

Pris de vomissements, ils ont du être évacués aux urgences de l’hôpital Mohammed V. Deux d’entre eux sont dans un état critique, ajoute la même source.

Ce n’est pas la première fois que cela arrive dans la ville du Détroit. Samedi dernier, une famille a subi le même sort après avoir mangé du “Saykouk” au niveau de la plage d’Achekkar.

Les autorités de la ville devraient lancer une alerte sanitaire pour éviter d’autres incidents similaires.

N.K

Articles similaires

Suggestions d’articles

Tanger: un jeune de 24 ans tue son voisin

La police judiciaire de Tanger a arrêté, ce vendredi, un individu âgé de 24 ans pour son implication présumée dans une affaire de coups et blessures à l'arme blanche entraînant la mort, indique un communiqué de la DGSN.