Tanger: la famille du jeune braqueur réagit au verdict

Le jeune homme qui avait tenté de braquer une banque à Tanger a été condamné à trois ans de prison ferme et à une amende de 20.000 dirhams.

Réagissant au verdict de la chambre criminelle de la Cour d’appel de la ville du détroit, le frère du condamné a indiqué à Le Site Info qu’ils remerciaient Dieu car la peine infligée à son frère aurait pu être plus lourde.

Et d’ajouter qu’après examen du jugement, la Défense décidera de faire appel ou non de la décision de justice.

Pour rappel, la police de Tanger avait arrêté mardi 16 avril le mis en cause en flagrant délit de tentative de vol sous la menace d’une arme blanche à l’intérieur d’une agence bancaire, avait indiqué la DGSN.

Et de préciser que selon les premiers éléments de l’enquête, le suspect, qui tentait de voler des sommes d’argent de la banque, avait menacé les employés à l’aide d’un coutelas, avant que les policiers n’interviennent pour le neutraliser à l’intérieur de l’agence dont la porte a été fermée par l’agent de sécurité privé.

Cette affaire a créé un tollé sur la Toile. Si certains internautes ont exprimé leur soulagement après l’arrestation du mis en cause, d’autres ont décidé de lancer une campagne de soutien pour le jeune individu, appelant l’agence en question à retirer sa plainte.

Cette campagne a été lancée après les déclarations de la mère du coupable aux médias où elle avait confié que son fils a commis ce délit parce que son père est dans un état critique. Il souffrirait en effet d’un cancer et aurait besoin de 30.000 dirhams pour se faire opérer.

La mère avait également indiqué que son fils travaillait dans une carrière de pierres et le salaire dérisoire qu’il touche mensuellement ne peut pas payer les soins de son père.

Sa situation précaire a ainsi poussé plusieurs internautes à envoyer des messages à l’agence bancaire, l’appelant à classer cette affaire. Ils ont également appelé les donateurs à aider le père du coupable et à lui payer son intervention chirurgicale.

R.T. et S.L.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Le drame de Tanger remet en question la sécurité dans les parcs d’attractions

Chaque été, les parcs d’attractions résonnent de cris stridents qui jettent l’effroi dans les uns et suscitent l’excitation des autres. Des sensations extrêmes qui nécessitent une maîtrise du processus de sécurité pour que ces loisirs ne tournent pas mal.