Tanger : la DGSN passe à l’action après les attroupements de samedi soir

Les vidéos ont fait le tour de la Toile dimanche matin et ont indigné les internautes.

Les éléments du service préfectoral de la police judiciaire de la ville de Tanger ont arrêté, dimanche, deux individus âgés de 24 et 42 ans, dont un multirécidiviste. Ils sont accusés “d’incitation au rassemblement, à la désobéissance, la mise en danger de la vie de personnes et à la violation des mesures prises dans le cadre de la lutte contre la propagation du nouveau coronavirus (Covid-19)”.

Les services de la Sûreté nationale avaient entamé les procédures d’identification de toutes les personnes ayant incité à l’attroupement, samedi soir, et qui ont délibérément désobéi et ne se sont pas conformées aux mesures préventives prises pour prévenir l’épidémie du coronavirus, indique un communiqué de la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN). Le principal impliqué, qui est sorti en premier sur la voie publique dans la zone de “Souani” et a commencé à inciter les gens à l’attroupement a été arrêté, ainsi que le deuxième individu qui a incité les gens à la “désobéissance et à l’attroupent au niveau du quartier “Mesnana” à Tanger, dans des circonstances à même d’exposer la sûreté et à la sécurité des citoyens au danger”, peut-on lire.

Les deux mis en cause ont été placés en garde à vue à la disposition de l’enquête préliminaire menée sous la supervision du parquet compétent, afin de déterminer les tenants et aboutissants de cette affaire, tandis que les recherches et investigations se poursuivent pour arrêter toute personne impliquée dans ces actes qui affectent la sécurité sanitaire de l’ensemble des citoyennes et citoyens, conclut le communiqué.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Rabat: la brigade anti-gangs a frappé

Le mis en cause a été placé en garde à vue à la disposition de l'enquête menée sous la supervision du parquet compétent.