Tanger: de l’Ecstasy caché dans la couverture d’un nourrisson

Les éléments de la Sûreté nationale relevant de la préfecture de police de Tanger ont procédé à l’arrestation le 31 janvier d’une jeune femme pour avoir dissimulé une grande quantité de comprimés psychotropes.

La mise en cause, âgée de 23 ans, a été arrêtée à la gare routière de la ville. Portant un nourrisson aux bras, elle avait dissimulé plus de 500 comprimés d’Ecstasy dans la couverture qui recouvrait le bébé, précise le quotidien Al Ahdath Al Maghribia

La jeune femme a été placée en garde à vue à la disposition de l’enquête, menée sous la supervision du parquet général compétent.

S.L.




Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page