Tanger: ce qui s’est réellement passé au quartier El Haddada

Un inspecteur exerçant au sein de la brigade de police judiciaire relevant du district de Béni Makada de Tanger a été contraint dimanche d’utiliser son arme de service pour interpeller un individu aux multiples antécédents judiciaires, qui a mis en péril la sécurité des citoyens et des éléments de la police en les agressant à l’arme blanche.

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a indiqué, lundi dans un communiqué, que les éléments de la police étaient intervenus pour interpeller le mis en cause (41 ans), qui était en plein échange de violences avec deux autres individus au quartier El Haddada dans le district de Béni Makada, avant de tenter d’agresser dangereusement les éléments de la police à l’aide de l’arme blanche, ce qui a contraint un policier à faire usage de son arme de service en tirant une balle qui a superficiellement touché le suspect aux membres inférieurs.

Cet usage contraint a permis d’interpeller le mis en cause et de saisir quatre armes blanches de grand calibre, alors que les investigations se poursuivent pour interpeller les autres personnes impliquées dans cette agression, qui ont été complètement identifiées, a ajouté la même source.

Le mis en cause a été transféré à l’hôpital en vue de recevoir les soins nécessaires, avant d’être placé en garde à vue dans le cadre de l’enquête préliminaire menée sous la supervision du parquet compétent en vue d’élucider les circonstances de ces actes criminels, conclut le communiqué.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Casablanca: altercation à Sidi Moumen, les explications de la DGSN

Les deux suspects font actuellement l'objet d'enquêtes et investigations intensives