Tanger-Casablanca: la ligne de LGV bientôt opérationnelle

Les travaux du projet de la ligne à grande vitesse (LGV) Tanger-Casablanca ont atteint un état d’avancement de plus de 90%, a affirmé, lundi à Tanger, le ministre de l’Equipement, du Transport, de la Logistique et de l’Eau, Abdelkader Amara.

Lors d’une visite de terrain à différents sites du projet de construction de la LGV, le ministre a souligné que les travaux de ce grand chantier sont réalisés à plus de 90% et s’accomplissent dans les délais impartis, alors que la livraison est prévue en juin 2018.

Amara a assuré que le viaduc El Hachef, doté d’un investissement de 1,092 milliard de dirhams, constitue le plus long viaduc de la ligne (3,5 Km) et l’un des ouvrages les plus spectaculaires du projet, qui présente des caractéristiques techniques impressionnantes et illustre l’ampleur de la composante de ce projet de grande envergure, notant que ce chantier compte 12 viaducs, 169 ponts-routes et ponts-rails et plus d’une centaine d’ouvrages hydrauliques, réalisés à 80% par des entreprises marocaines.

Le directeur général de l’ONCF, Mohamed Rabie Khlie, a rappelé que les premiers essais du TGV ont été réalisés en février dernier, avec une vitesse de 160 km/h, notant que les essais à 320 Km/h débuteront en septembre prochain sur un tronçon de 120 Km.

Concernant l’atelier de maintenance des trains à grande vitesse, inauguré par le Roi Mohammed VI, le 19 septembre 2015, il constitue une composante importante du projet de la LGV Tanger-Casablanca. Dimensionné pour un parc de 30 trains à grande vitesse, l’atelier, qui s’étale sur une superficie de 14 Ha, dont 20.000 m2 de bâtiments couverts, a nécessité un investissement de 640 MDH.

S.L. (avec MAP)




Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page