Tanger : après l’affaire Adnane, nouvelle arrestation pour « attentat à la pudeur »

Un individu soupçonné d’attentat à la pudeur sur mineures dans un village de la commune de Melloussa relevant de la province de Fahs-Anjra a été déféré, samedi, devant le parquet général près la Cour d’appel de Tanger.

Le procureur général du Roi près la Cour d’appel de Tanger informe, dans un communiqué émanant du parquet général près cette Cour, que suite au dépôt de deux plaintes pour attentat à la pudeur sur six mineures, et en se basant sur les recherches et investigations menées par la brigade judiciaire de la Gendarmerie Royale de Tanger, le suspect a été déféré devant le parquet général près la Cour d’appel de Tanger le 19 septembre 2020.

Selon la même source, il a été décidé de demander la réalisation d’une enquête pour suspicion d’attentat à la pudeur sur mineures avec violences et suspicion d’attentat à la pudeur sur mineures ayant entraîné la défloration, commis par un fonctionnaire religieux et ce, conformément à l’article 485, alinéa 2, et aux articles 487 et 488 du code pénal.

Le communiqué ajoute que le juge d’instruction près la Cour d’appel de Tanger a ordonné la mise en détention du suspect à la prison locale « Tanger 1 ».

Articles similaires

Suggestions d’articles

Bilan quotidien: 4.045 nouveaux cas et 50 décès ces dernières 24h

Le Maroc enregistre désormais 194.461 cas confirmés de contamination au nouveau coronavirus, dont 3.255 décès et 160.372 guérisons.