Tanger: agressions en pagaille à cause de l’éclairage

L’électricité et les Tangérois ne font décidément pas bon ménage. Les habitants d’un quartier de Tanger ont récemment exprimé leur colère contre les autorités. Ils exigent que l’électricité soit installée dans leur quartier compte tenu des agressions répétitives. 

Dès la tombée de la nuit, les habitants du quartier Charaf de Tanger Morora n’osent plus sortir ou se promener dans le parc. Pour cause: l’absence d’électricité qui a tendance à faire les affaires des agresseurs et des malfaiteurs de la ville.

Plusieurs habitants décrivent avec effroi au président de l’arrondissement l’insécurité dans laquelle vit cette communauté, mais en vain. Même les écoliers sont touchés.

Ce quartier est devenu, avec le temps, le QG des assaillants qui profitent de la nuit noire et qui attendent calmement leurs proies pour voler leur argent ou les attaquer sauvagement.

D’après le quotidien Al Akhbar, les principaux représentants de la commune font toujours la sourde oreille et aucune solution n’a été trouvée pour faire régner la sécurité au sein du quartier Charaf de Tanger.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page