Taghazout Bay : où en est le programme d’investissement ?

Dans cet entretien, Mohammed Cherkaoui Eddeqaqi, Directeur général de la Société d’Aménagement et de promotion de la station de Taghazout (SAPST), dresse l’état d’avancement du programme d’investissement exécuté à Taghazout Bay, ainsi que le positionnement de la station et son apport en faveur des communes avoisinantes.

Depuis le démarrage, en 2013, des travaux à Taghazout Bay, quel est l’état d’avancement à ce jour du programme d’investissement engagé dans cette station touristique intégrée ?
Aujourd’hui, les ouvertures se poursuivent à un rythme soutenu au sein de la station de Taghazout Bay. Sept actifs sont actuellement opérationnels au sein de la station, dont six établissements touristiques. En effet, les deux dernières ouvertures, à savoir l’hôtel Fairmont et Hyatt Regency Taghazout, sont opérationnels depuis juillet 2021. Ces deux établissements 5 étoiles de luxe sont respectivement réalisés par Sud-Partners, filiale d’Akwa Group, et la société d’investissement touristique Madaëf. La mise en service de ces deux hôtels de luxe a été précédée de l’ouverture en juillet 2020 de l’hôtel Pickalbatros Taghazout (The White Beach), réalisé par la société Pickalbatros Morocco For Tourism and Investment, filiale du groupe égyptien Pickalbatros Hotels & Resorts. Ceci, en plus de l’opérationnalisation de trois autres hôtels au sein de la station. Il s’agit de la mise en service, en octobre 2019, de l’hôtel Riu Tikida Palace Taghazout, commercialisé sous l’enseigne espagnole RIU et développé par le groupe Tikida, mais aussi de l’ouverture de l’hôtel du golf Hyatt Place qui est opérationnel depuis mai 2015. Pour sa part, le village de surf commercialisé auparavant par le groupe espagnol Meliá, sous l’enseigne Sol House, a été rebrandé sous l’enseigne le Radisson Blu Taghazout Bay. Quant à l’offre golfique, la station est dotée de deux parcours tous deux développés par la SAPST. Il s’agit du golf de Tazegzout, ouvert depuis novembre 2014. Il est muni d’un 18 trous avec un club house ouvert en octobre 2014 et un 9 trous ouvert depuis novembre 2021. Ce dernier a complété l’offre golfique déjà existante au sein de la station.

Qu’en est-il des projets en cours de développement ?
Actuellement, Taghazout Bay continue ses livraisons à travers d’autres ouvertures, essentiellement à travers la mise en service de l’hôtel Hilton et Mariott dont l’ouverture est respectivement prévue courant 2022 et 2023. De surcroît, la corniche de la station de Taghazout Bay a déjà été réceptionnée alors que le Centre d’Argan est en cours de réception. Idem pour les deux zones de connexion d’Aourir et de Taghazout, ainsi que les travaux d’aménagement de la troisième tranche. Pour leur part, l’Académie de tennis et le Beach club sont en cours de développement.

Le programme d’animation et de loisirs revêt un caractère important pour l’attractivité de la station. Où en est la livraison des composantes relevant de ce volet ?
En plus de la livraison de deux parcours golfiques, l’académie de surf qui fait partie intégrante de ce programme a été déjà livrée. Elle est opérationnelle depuis 2016. S’agissant de la coopérative d’arganier, cette composante a été entièrement réalisée. Elle est au stade de réception en plus de l’académie de tennis et du Beach club qui sont en cours de développement. La station est dotée aussi de «Tawenza Square» animée dans le cadre de plusieurs concepts, notamment le marché solidaire «Tagha’souk». Cet espace abrite diverses activités allant de la restauration, à l’alimentation, en passant par les boutiques et les commerces de proximité. La station a été également marquée par l’organisation de plusieurs évènements, dont «le Green Challenge Taghazout Bay», qui est une course d’obstacles 100% green ainsi que le «Sahraouiya Series» qui est un raid féminin et solidaire.

Grâce à l’ouverture effective de Taghazout Bay et son offre de nouvelle génération, la destination Agadir a réinventé son produit. Comment définissez-vous le positionnement actuel de Taghazout Bay ?
Étendue sur 615 hectares, Taghazout Bay est une nouvelle destination balnéaire à vocation éco responsable. Située dans l’une des plus belles baies du Sud du Maroc, elle se veut être la destination tendance, à la fois bohème et authentique. Elle répond aussi aux multiples attentes, notamment le segment familial, les amateurs de la nature et des grands espaces, mais aussi, les sportifs et les férus de bains de soleil et bien-être ou encore les aventuriers… Avec sa nouvelle promesse «Meet, Live, Enjoy», la station répond aux attentes de l’ensemble des segments à travers un voyage réussi, un voyage d’exception et un voyage sensoriel des plus mémorables, essentiellement à travers les saveurs du terroir, une offre de loisirs et d’animations et un cadre idyllique de détente et de repos. La station située à 15 km au nord d’Agadir constitue un point de départ pour la découverte de l’arrière-pays de la Région. Au total, elle offre 9 unités hôtelières, ainsi que des résidences et deux parcours de golf avec un club house, des académies de golf, de surf et de tennis, un beach club en plus d’une zone marchande «Tawenza Square» ainsi qu’un centre dédié à l’argan. Dans ce contexte pandémique, Taghazout Bay continue son développement en renforçant son positionnement dans l’offre touristique tant sur le plan national qu’international. Elle puise son fondement de la composante verte et durable, mais aussi de la qualité d’accueil et de la tolérance des populations de son voisinage. Inclusive, la destination contribue aussi à l’essor de son environnement et de la culture locale, notamment le village et l’arrière-pays.

Où en est la valorisation des zones de connexion sud et nord de la station balnéaire de Taghazout Bay ?
Adjacentes à la nouvelle station, les zones de connexion d’Aourir et de Taghazout englobent à la fois des équipements publics, privés et d’animation. Ces derniers impacteront positivement la qualité de vie des populations locales tant sur le social qu’économique. Ces zones de connexion constitueront un vecteur de cohésion et de mixité entre le village de Tamraght/Aourir, d’une part, et le village de Taghazout et la station de Taghazout Bay, de l’autre. Le développement de ces zones de connexion vise aussi la création d’espaces modernes avec un concept innovant complétant l’offre développée dans la station de Taghazout Bay. L’aménagement de ces deux zones de connexion est en cours de finalisation par la SAPST, qui contribuera en réalisant un centre socioculturel et des terrains de sport de proximité dans la zone de connexion d’Aourir et un centre de formation avec un bureau de formation touristique, ainsi qu’une maison de la jeunesse et un club des femmes, en plus d’installations sportives dans la zone de connexion de Taghazout.

Yassine Saber / Les Inspirations ÉCO Suppléments


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page