Taghazout Bay: des hôtels épinglés pour infractions urbanistiques

48H. C’est le délai laissé à trois unités touristiques en front de mer, à Taghazout Bay, pour démolir les irrégularités constatées dans les PV rédigés le 14 février 2020 par les autorités relevant des communes de Taghazout et Aourir.
Le premier hôtel est situé dans la commune de Taghazout. Il s’agit du Hyatt Regency. Les irrégularités concernent l’ajout de 4 villas et 2 chambres au niveau de cet établissement touristique classé 5 étoiles.
Les infractions liées au “non-respect des plans architecturaux” concernent aussi deux autres hôtels situés dans la commune d’Aourir. Il s’agit du Fairmont Taghazout Bay et du Pickalbatros. Les travaux de démolition ont été entamés ce week-end.
Au niveau des autres hôtels, déjà opérationnels ou en cours, la commission n’a pas constaté d’anomalie sinon des “constructions légères” dans un établissement hôtelier, également en front de mer.
Trois hôtels déjà opérationnels
La station de Taghazout compte 9 établissements dont 3 déjà opérationnels. Il y a l’hôtel du golf Hyatt Place, le village de surf Sol House et le Riu Tikida Palace Taghazout. Ils seront suivis par Hyatt Regency, dont l’ouverture est prévue fin 2020. Les autres établissements attendus cette année sont l’hôtel Fairmont Taghazout Bay, le Hilton, dont l’ouverture est prévue en décembre 2020, l’hôtel Mariott, prévu en juin 2021, ainsi que l’hôtel Pickalbatros prévu courant 2020. La dernière unité concerne l’Eco Resort qui sera confié au Club Med.
Yassine Saber (correspondant à Agadir. Horizon press)

Articles similaires

Suggestions d’articles

Agadir: ce qu’a saisi la police à bord d’une voiture en provenance du nord

Le service préfectoral de la police judiciaire d'Agadir a procédé, mercredi à l'arrestation d'un individu pour son implication présumée dans une affaire de possession et de trafic de drogues et de psychotropes.